Comment divorcer gratuitement ?

couple-qui-divorce-gratuitementOser divorcer est parfois délicat, surtout lorsqu l’on n’a pas forcément le financement. Et oui, un divorce peut vite chiffrer.

Et ce d’autant plus avec la réforme qui a vu le jour en début de cette année 2017, puisque même pour les couples qui souhaitent divorcer à l’amiable, il est maintenant nécessaire de prendre deux avocats, soit un par époux.

Or, le prix d’un avocat pour ce type de divorce s’élève généralement autour de 600 euros, voir plus. Ce qui en soit n’est pas négligeable.

Vous souhaitez divorcer mais vous n’avez pas l’argent pour, ou vous souhaitez tout simplement y laisser le moins de sous possible ? Peut-on divorcer gratuitement ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Divorcer gratuitement : peut-on faire les démarches soi-même ?

demarche-en-ligneIl n’est pas rare que l’on se pose la question : est-il possible de se passer d’un avocat et faire les démarches auprès du tribunal soi-même pour pouvoir divorcer sans débourser d’argent.

Cela aurait du sens du point de vue du particulier lambda qui souhaite se séparer de son époux ou épouse actuel(le) sans pour autant perdre d’argent.

Mais cette pratique n’est malheureusement que pure rumeur à l’heure actuelle. Il n’est donc pas possible de divorcer sans faire appel à un avocat. Et qui plus est, tout couple qui souhaite divorcer, qu’il soit d’accord ou non sur les conséquences du divorce (ce qui concerne les enfants, le patrimoine commun, etc…) doit engager deux avocats, un par époux.

Pourquoi cette vision des choses ? Il est vrai qu’avec la modernisation on pourrait penser qu’un vulgaire formulaire rempli sur internet pourrait suffire à se séparer en bon terme. Or, seul l’avocat peut entamer la procédure, (c’est ce que dit la loi). Cette dernière est d’ailleurs plus rapide maintenant puisque le recours à un juge n’est pas forcément obligatoire et qu’il peut suffire de passer devant un notaire pour que le divorce soit effectif.

Dans tous les cas, l’intervention d’un avocat permet de bien mettre les choses à plat, d’avoir pleinement conscience de ce qui va se passer, de ce qu’on pourrait ne pas avoir identifié, etc… il a donc un rôle de médiateur et de conseiller important dans le processus du divorce. Même si effectivement, certains seront plus investis que d’autres dans l’exercice de leur fonction.

D’ailleurs, si vous désirez comparer les tarifs des avocats de votre secteur géographique, vous pouvez utiliser ce formulaire en cliquant ici.

L’aide juridictionnelle

aide-juridictionnelleUn divorce est donc forcément payant dans la mesure où vous faites appel à un avocat. Pour autant, vous pouvez tout à fait divorcer gratuitement. Cela dépend en fait de votre situation et de vos ressources financières.

Pour savoir si vous avez le droit à ce qu’on appelle l’aide juridictionnelle, qui vous permet de divorcer en étant financé totalement ou en partie, vous devez en faire la demande. Pour ce faire, rendez-vous sur le site du service public et téléchargez le document à remplir.

Vous pourrez peut-être prétendre ainsi à des indemnités vous permettant de payer totalement ou partiellement les frais de votre divorce, incluant le paiement de votre avocat (toujours en totalité ou en partie).

N’hésitez tout de même pas à comparer les tarifs des avocats susceptibles de s’occuper de votre dossier, en mentionnant que vous faites (ou avez fait) une demande d’aide juridictionnelle. Vous pouvez faire une demande de devis, sans engagement de votre part, en cliquant ici.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les modalités de l’aide juridictionnelle, vous pouvez consulter cet autre article.

Les permanences juridiques

avocatA savoir que dans certaines villes vous pourrez profiter de ce qu’on appelle des permanences juridiques, mises en place gratuitement et permettant de vous renseigner.

Vous pourrez donc y consulter un avocat sans frais afin de lui poser des questions sur votre dossier en amont de votre divorce.

Cela peut vous permettre de vous rassurer sur la suite et d’y voir plus clair dans votre situation, notamment si vous envisagez un divorce pour faute et que vous voulez savoir si les choses pourraient jouer en votre faveur ou non.

Le gros point négatif dans ce type de démarche est le temps d’attente qui peut être très long puisque plusieurs personnes viennent consulter ce spécialiste et votre dossier peut être survolé, dans la mesure où l’avocat n’est pas engagé pour vous défendre.

 

Ainsi, pour divorcer gratuitement, la solution est de demander l’aide juridictionnelle qui pourra peut-être vous être attribuée en fonction de vos ressources et de la composition de votre foyer. Il ne faut donc pas hésiter à en faire la demande.

Pour autant, vous pouvez trouver de l’aide en amont au sein des permanences juridiques de votre ville si ces dernières sont mises en place. Malheureusement, à l’heure actuelle, il n’est pas possible de faire les démarches soi-même pour pouvoir divorcer sans frais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *