Comment divorcer rapidement ?

      10 commentaires sur Comment divorcer rapidement ?

Comment divorcer rapidementLorsque le mariage ne marche plus, les époux doivent considérer l’individu dont chacun était avant les engagements maritaux. Cet individu doit continuer à s’épanouir et à rechercher sa voie, car l’échec d’une histoire cache souvent frustrations et cessation du développement personnel, or, chacun mérite de vivre une situation épanouissante.

Pour vite retrouver une nouvelle vie et de nouveaux horizons, des époux qui ne sont plus heureux ensemble se demandent souvent : comment divorcer rapidement ? Le divorce rapide est en effet le chemin le plus rapide pour la libération des deux individus pour qui la vie conjugale est devenue source de désaccords et de déboires. Cependant, quelques fois cette idée du divorce rapide n’est initiée que par l’un des époux, mais son aboutissement est toujours possible avec de bons arguments et l’appui d’un bon avocat.

Qu’est-ce qu’un divorce rapide ?

Le divorce rapide est une procédure qui ne requiert qu’une audience unique. Il se déroule sans une audience pour mesures provisoires. Les époux ne passent donc pas une étape de conciliation au cours d’un divorce rapide. Ce type de divorce ne requiert qu’un seul avocat (attention, il sera obligatoire d’en avoir un par époux à partir de Janvier 2017). C’est donc une option de divorce très économique.

En outre, lorsque vous vous demandez comment divorcer rapidement éloignez-vous tout de suite du concept de divorce conflictuel. Pour que la procédure de divorce puisse se passer rapidement, les époux qui décident de se séparer doivent être dans un certain accord. En effet, aucune manœuvre dilatoire ne sera considérée pour un tel divorce ce qui exige des deux époux de se mettre sur une même ligne quant aux causes et aux conséquences du divorce. De ce fait, le divorce rapide réussira surtout pour deux époux consentant de ne plus continuer leur mariage.

Quelles sont les options pour divorcer rapidement ?

Comment divorcer rapidement et quelles sont les options ouvertes aux couples qui veulent opter pour un divorce rapide ? Il existe deux options pour divorcer le plus rapidement possible :

  • la première est le divorce par consentement mutuel
  • et la seconde est le dépôt de la requête du divorce par l’un des époux au cours du divorce à l’amiable.

Le divorce par consentement mutuel est la forme la moins dramatique que l’on puisse avoir du divorce. Il a été appliqué en France au cours du régime du président Giscard d’Estaing par la loi du 11 juillet 1975. Sinon, le recours à une anticipation d’un dépôt de requête de divorce est une pratique qui consiste surtout à accélérer une procédure de divorce à l’amiable.

Le divorce par consentement mutuel

Le divorce par consentement mutuel répond entièrement à la question comment divorcer rapidement. Pour ce type de divorce les époux qui désirent se séparer doivent décider d’un commun accord sur leur divorce. Ils ont l’obligation de penser au préalable aux conséquences du divorce.

Il est donc du devoir des soupirants au divorce d’ériger à l’avance les plans des gardes parentaux, des éventuelles pensions alimentaires et du partage des biens en commun qu’ils ont accumulé durant leurs années de mariage.

Pour cela, il est nécessaire de faire appel en avance à un avocat en commun (ce qui ne sera peut-être bientôt plus possible comme nous l’avons souligné) ou à deux avocats séparés ainsi qu’à un notaire. Il faut rappeler que les époux majeurs qui veulent divorcer par consentement mutuel ne doivent bénéficier ni de tutelle ni de sauvegarde de justice ni de curatelle.

A noter qu’il est désormais possible de réaliser en ligne un inventaire des biens qui peut être enregistré chez un notaire. Tout l’intérêt de cette démarche est de déterminer précisément le propriétaire d’un ou plusieurs biens spécifiques de façon à éviter tout oubli mais aussi tout conflit éventuel qui serait lié au partage des biens des futurs divorcés. Cet inventaire doit être, idéalement, réalisé par chacun des époux.

Comment se déroule le divorce par consentement mutuel ?

Comment divorcer rapidement grâce au divorce par consentement mutuel dans ce cas ? Lorsque les époux viennent d’énoncer leur désir de se séparer à leurs avocats ou à un avocat commun, c’est le représentant des deux époux auprès de la justice qui déposera la demande de se séparer définitivement par commun accord au secrétariat-greffe du Tribunal de Grande Instance se trouvant dans la circonscription du lieu où est domicilié la famille des futurs ex-époux.

Si les deux époux ne sont plus domiciliés dans un foyer commun, la requête pourra être présentée auprès du TGI le plus proche de l’un des nouveaux domiciles des époux. Dans ce dernier cas, il faut toujours garder l’idée du divorce rapide et éviter les conflits pour ne pas retarder la procédure si les deux parties sont bien d’accord de vouloir se séparer définitivement devant la loi.

Un divorce par consentement mutuel ou divorce à l’amiable, débute par les accords verbaux entre les personnes qui veulent divorcer. Lorsque ces époux ont bien établi les règles qui définissent les conséquences du divorce et lorsque leur requête pour le divorce est bien déposée auprès du TGI, le juge aux affaires familiales étudiera le dossier avant de faire appel aux époux désirant divorcer par consentement mutuel (à noter également que vous pourriez ne plus avoir à passer devant le juge dans les mois à venir).

Au cours de la convocation des époux, ces derniers auront à présenter au juge les accords qu’ils ont établis quant aux conséquences du divorce. Après cela, le juge aura un entretien privé avec chacun des époux dans le but de bien évaluer le dit consentement mutuel. Suite à ces entretiens privés, le juge pourra délibérer. Si ce dernier juge favorable l’homologation de la convention, le divorce sera de suite prononcée et les époux jouissent de leur statut de divorcés.

Anticipation du dépôt de requête

Maintenant que vous avez les grandes lignes sur comment divorcer rapidement vous devez aussi savoir qu’au cours d’un divorce à l’amiable, il vous est possible de déposer seul une requête de divorce auprès du juge, et ce, par l’intermédiaire de votre avocat si vous êtes l’époux le plus motivé face à la procédure.

En effet, même au cours d’un divorce à l’amiable il se peut que l’un des deux époux ne soit pas vraiment convaincu, mais tant que la procédure est lancée l’époux le plus enclin au divorce a bien le droit de déposer la requête.

Cette initiative a surtout pour but d’aider le conjoint le moins motivé au divorce à trouver les conditions les plus favorables quant aux conséquences du divorce. Le dépôt de cette requête a également pour but la continuité de la procédure. Lorsque les époux qui divorcent se mettent finalement en accord suite à cette première requête, ils peuvent déposer une requête conjointe pour finaliser la procédure du divorce à l’amiable.

Le coût d’un divorce rapide

Quel est le coût d’un divorce rapide ? Et comment divorcer rapidement ? Le coût total d’un divorce à l’amiable ou par consentement mutuel dépend surtout de l’honoraire des avocats engagés par les époux. En effet, si les époux décident d’engager deux avocats ils auront à payer des frais plus conséquents sans compter les honoraires du notaire qui se charge déjà de la division des biens en commun.

Dans ce cas, il est toujours préférable de n’engager qu’un seul avocat (tant que c’est encore possible) pour réduire les frais du divorce. En outre, le coût d’un divorce par consentement mutuel pourrait varier de 2000 € à 2400 € selon la région où la procédure se déroule. Il est également possible pour l’un des époux de bénéficier d’un appui juridictionnel si ce dernier est financièrement fragile.

Côté finances, si vous désirez également déménager et faire appel à une entreprise spécialisée pour régler la totalité ou une partie de ce déménagement, sachez que vous pouvez réaliser plusieurs demandes de devis gratuitement à partir de ce formulaire sur notre site en cliquant ici.

La durée d’un divorce rapide

Comment divorcer rapidement ? L’aboutissement d’un divorce par consentement mutuel pourrait attendre un an voire plus, mais généralement, un divorce rapide peut se dérouler sur une période de six à huit mois si les futurs divorcés s’accordent bien sur les décisions à prendre quant à leurs biens en commun, à la garde des enfants et aux diverses pensions. N’engager qu’un seul avocat pourrait également réduire la durée de la procédure. De ce fat, il suffit de bien régler au préalable les conditions qui régissent les conséquences du divorce pour divorcer rapidement

Notre vidéo liée à cet article :

10 thoughts on “Comment divorcer rapidement ?

    1. Guilivia

      Bonjour,

      C’est un bon choix pour divorcer rapidement. Vous pouvez faire une demande de devis d’avocat avec notre partenaire si vous le souhaitez en cliquant ici.

      Reply
  1. Malek

    Bonjour je suis une algérienne mariée avec un franco-algérien qui a la nationalité française et notre vie commune est duré un mois c’était un cauchemar j vie plus avec lui maintenant j’ai dépassé mon visa conjoint français et je veux divorcer avec lui il refuse de réagir alors si j demande le divorce isi quel loi va être appliqué la loi française ou la loi algérienne j’aimerais bien la loi algérienne car il est plus facile merci beaucoup.

    Reply
    1. Guilivia

      Bonjour,

      Si vous vivez en Algérie et lui en France, et que vous avez la même nationalité, la loi Algérienne pourrait s’appliquer. En effet, selon l’article 309 du code civil, la loi française s’applique lorsque soit les deux époux sont de nationalités française, soit le domicile des deux époux est en France, soit lorsque la loi étrangère ne se reconnaît pas compétente (dans ce cas-ci la loi Algérienne). Cependant, votre cas est vraiment complexe et plusieurs facteurs peuvent entrer en compte. Le plus sûr pour vous serait de vous adresser directement à un avocat ou au tribunal le plus proche de chez vous.

      Bon courage pour vos démarches.

      Olivia de divorcemalin

      Reply
  2. combe

    Bonjour
    Voilà 4 ans que nous sommes séparé avec mon mari et celui ci n est pas décidé à divorcé ou à bouger le petit doigt.
    D’un comme un accord ont se sépare à la miable n ayant aucun bien commun ni enfant. Je voulais éviter de prendre un avocat et j ai cru entendre qu une lois pour les divorce était passé ?? de se fait pas de conciliation possible. J ai d autant plus rencontrer quelqu’un et lui également.
    Pensez vous qu a la mairie y aurais moyen de faire accélérer les choses étant dans l impasse et ne pouvant plus vivre ainsi.
    Merci d avance.

    Reply
    1. Guilivia

      Bonjour,

      Bien que votre mari ne souhaite pas divorcer, vous pouvez très bien engager la procédure. Ce qui pourra le faire réagir. S’il ne veut pas perdre trop de sous il sera d’accord pour que vous choisissiez un divorce à l’amiable et vu que vous vous êtes déjà séparé, le plus gros est fait, le divorce pourra aller très vite (quelques mois). Malheureusement vous ne pourrez pas vous passer d’un avocat. Mais vous pouvez faire une demande d’aide juridictionnelle si vos moyens sont limités. La mairie n’est pas compétente pour ce genre de choses, bien qu’elle joue un rôle dans le mariage, le divorce se passe avec votre avocat, au tribunal. Petite précision : si une fois la lettre de divorce envoyée (après avoir pris un rendez-vous avec un avocat et entamé les démarches), vous vous dirigez vers un divorce amiable, il vaut mieux prendre deux avocats (un chacun), si vous pensez qu’il pourra changer d’avis sur un éventuel divorce à l’amiable (autrement si vous n’en prenez qu’un pour deux, vous devrez en choisir un autre par la suite, ce qui vous reviendra plus cher).

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.
      Bon courage pour la suite.

      Olivia de divorcemalin

      Reply
  3. Mireille

    Bonjour je suis séparée depuis 4 ans d’avec mon mari et nous avons 2 enfants. Je tente d’ approcher mon ex pour un divorce à l’amiable mais celui continue ces chantages de qu’il va me pourrir ma vie et jamais il ne divorcera.
    Entre la France et l’angleterre ce MR disparaît. Il ne contribue guère pour les enfants.
    J’en suis à bout et depuis juin 2016, j’ai contacté un avocat et nous avons rempli ensemble la demande d’aide juridictionnelle. Et cela tarde 7 mois pour une aide juridictionnelle toujours pas obtenu. Et je suis à bout.
    Aider moi et mon montrer la voie à suivre.
    Merci cordialement
    Mireille

    Reply
    1. Guilivia

      Bonjour Mireille,

      A la vue de ce que vous décrivez, vous ne pourrez pas passer par un divorce à l’amiable puisque votre mari s’y refuse. Vous devrez donc nécessairement entamer une procédure de type conflictuel. Ce qui prendra plus de temps et coûtera plus cher mais vous serez définitivement débarrassée de ce lien avec votre ancien mari. Il va donc falloir que vous preniez le taureau par les cornes, ce que dit votre ex n’a pas grande importance dans la mesure où peu importe, vous pouvez entamer les démarches seule, avec l’aide de votre avocat qui est là pour vous défendre.

      Pour ce qui est de l’aide juridictionnelle n’hésitez pas à faire une nouvelle demande ou à vous renseigner auprès de la juridiction compétente pour savoir où en est votre dossier. Peut-être avez-vous déménagé entre temps et pas reçu les papiers ? Dans tous les cas, si vous y avez le droit, effectivement c’est toujours mieux à prendre pour limiter les frais liés à la procédure (voire ne rien payer du tout en fonction des cas).

      Bon courage.

      L’équipe de Divorce Malin

      Reply
  4. Isma Hadd

    Bonjour,
    j ai fait une grosse erreur de jeunesse il y a 17 ans en me mariant en Angleterre, trop rapidement…
    Je n ai eu aucun enfant et cela fait 15 ans que je suis séparée à l amiable et que je n ai absolument aucune nouvelles de mon ex mari.Je voudrais savoir comment faire pour divorcer car je ai refais ma vie depuis…

    Reply
    1. Guilivia

      Bonjour,

      Si vous souhaitez divorcer, ce qui est compréhensif, vous allez devoir entamer les démarches auprès d’un avocat. Vous pouvez d’ailleurs faire une demande de devis via ce formulaire : en cliquant ici. Sachez que s’il est d’accord, la procédure sera très rapide. Si vous avez perdu de vue votre ancien mari, vous pourrez faire appel à un détective privé pour le retrouver.

      Bien à vous,
      L’équipe de Divorce Malin

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *