Quel crédit choisir en cas de divorce ?


Warning: A non-numeric value encountered in /home/tailleur/public_html/divorcemalin.com/wp-includes/functions.php on line 64

quel-credit-choisir-pour-un-divorceCrédit et divorce vont souvent de pair lorsque l’on prend la décision de se séparer. En effet, il y a déjà les frais directement liés au divorce qu’il va falloir assumer (avocats et autres spécialistes comme le notaire, le détective privé éventuellement, etc…), mais aussi les frais annexes et éventuels pépins de la vie courante qui peuvent s’ajouter au fur et à mesure.

Vous avez besoin de contracter un crédit pour pouvoir divorcer sereinement ? Nous allons faire le points sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous ainsi que sur les choix les plus adaptés en fonction de votre situation dans ce nouvel article sur divorcemalin.com.

Petit topo sur le crédit

Il existe bien des crédits que l’on peut contracter avec une banque. D’ailleurs, vous n’avez pas d’obligations envers votre banque actuelle, vous pouvez très bien envisager de vous rendre dans une autre banque pour contracter ce prêt, si l’offre que l’on vous fait n’est pas satisfaisante.

En effet, toutes les banques ne proposent pas les credit-pret-divorcecrédits au même taux. C’est pourquoi il est intéressant pour vous de comparer les différentes offres.

Plus le taux est élevé, plus vous aurez d’intérêts à payer (paiement de la banque pour vous avoir prêté de l’argent) et donc moins cela sera intéressant pour vous. N’hésitez donc pas à faire plusieurs simulations de crédit, auprès de différentes banques ou à demander de l’aide de la part d’un courtier.

En outre, il faut savoir également que si vous souhaitez faire des remboursements anticipés, c’est à dire que si vous avez une certaine somme d’argent disponible que vous n’utilisez pas, qui peut servir à faire diminuer les mensualités ou la durée du prêt (afin de payer moins d’intérêts) et que vous souhaitez faire des versements dans ce sens, dans certains cas cela peut être gratuit et dans d’autres cas payant.

En effet, les banques pourront vous demander un pourcentage à reverser pour chaque versement anticipé. C’est donc un point important à regarder, sur lequel vous pouvez négocier.

taux-d-interet-creditEn effet, c’est toujours intéressant de pouvoir faire diminuer le capital que l’on vous a octroyé (la somme que l’on vous a prêté), pour faire baisser le coût des intérêts (la somme que vous payez à la banque pour ce prêt), puisque le calcul des intérêts est le suivant : le capital, que l’on multiplie par la nombre de jours de remboursement, que l’on divise par 360 et que l’on multiplie par le taux d’intérêt, le tout divisé par 100.

De plus, il est aussi important de prendre en compte le fait que le taux d’intérêt puisse être un taux fixe ou un taux variable. C’est à dire que dans le premier cas, les taux d’intérêts ne vont jamais bouger, vous ne devrez donc pas payer plus d’intérêts que ce qui a été convenu. Et dans le second cas, ils vont être amenés à changer, ce qui peut devenir nettement moins intéressant. D’ailleurs, bien souvent pour des taux variables au départ les taux d’intérêts sont très faibles sur une courte période et peuvent augmenter considérablement par la suite. Pour être certain du coût de son crédit auprès de la banque, il vaut donc mieux prendre un crédit à taux fixe.

Les différents types de crédit que vous pouvez envisager pour votre divorce

Il existe deux grands types de crédit : les crédits affectés et les crédits non affectés. Dans le premier cas, on va contracter un crédit pour une raison particulière comme par exemple pour l’achat d’une voiture. Dans le second cas, on a juste besoin d’un certaine somme d’argent, dont l’on peut disposer pour n’importe quel motif.

Le prêt personnel

pret-personnel-capital-pour-un-divorceEn outre, dans le cadre d’un divorce, si vous avez besoin d’un certain montant, vous pouvez envisager ce qu’on appelle le prêt personnel. C’est sans doute le prêt le plus adapté quand vous savez combien il vous faut exactement.

Par exemple, dans le cadre de votre procédure de divorce, votre avocat est à même de vous fournir un devis, avec le montant exact de ce que vous allez devoir payer. Vous pouvez aussi avoir besoin d’une certaine somme pour effectuer votre déménagement, si vous comptez quitter votre domicile familial. Mis bout à bout, ces différentes prévisions vous donneront le montant exact dont vous avez besoin.

Pour un prêt personnel, on vous accorde donc une somme, qui est celle dont vous avez besoin pour soulager vos dépenses. Vous vous engagez alors à rembourser petit à petit, selon la durée que vous aurez choisi, avec un taux fixe.

Bien entendu, plus la durée et longue et plus vous aurez d’intérêts à payer à la fin. Choisissez donc si possible la durée la plus courte afin de ne pas trop débourser d’argent au final.

Le crédit renouvelable

credit-renouvelableCe type de crédit pouvait aussi porter le nom de crédit revolving auparavant. Dans ce cas-ci, il s’agit toujours de prêt d’une somme, mais qui va pouvoir varier. Il est préférable d’opter pour cette solution si vous ne savez pas à l’avance de combien vous allez avoir besoin exactement.

Pour votre divorce, vous avez des frais connus et des frais qui pourraient tomber que vous n’avez pas prévus, qui ne sont pas forcément directement liés au divorce. Par exemple, votre voiture pourrait vous lâcher ou l’un de vos appareils électro-ménager et vous pouvez avoir besoin d’argent pour y remédier. Vous voulez donc prévoir une somme disponible en cas de pépin. Ou vous savez pertinemment que vous aurez d’autres frais à prévoir mais dont vous ne connaissez pas le montant de prime abord.

En général, un crédit renouvelable est souvent utilisé pour des maison-en-constructiontravaux. Si vous divorcez mais que votre maison n’est pas finie, que vous souhaitez la conserver et finir les travaux entrepris mais pas tout d’un coup, c’est également une bonne solution à choisir. Vous disposez donc d’une somme dont le montant a été choisi, mais que vous n’allez pas dépenser d’un seul coup, seulement en fonction de vos besoins, au fur et à mesure qu’ils apparaissent (bien que vous puissiez quand même tout retirer d’un coup).

Vous commencerez alors à rembourser uniquement la somme que vous avez emprunté. Si par la suite vous avez de nouveau besoin de prendre de l’argent dans ce capital disponible, vous aurez de nouvelles mensualités, incluant le remboursement de cette nouvelle somme d’argent en plus de la première (si vous n’avez pas déjà tout remboursé de votre premier emprunt).

Pour aller plus loin dans les explications, voyons un exemple. Vous avez un crédit renouvelable de 2500 euros. Dans un premier temps vous avez besoin de 1000 euros que vous allez retirer puis commencer à rembourser petit à petit par mensualités. Quelques mois après vous avez besoin de 500 euros que vous puisez dans votre capital. Il ne vous reste donc plus que 1000 euros de prêt disponible, et vous remboursez à partir de ce moment les deux emprunts, vos mensualités vont donc être plus élevées, sauf si vous augmentez votre durée de remboursement.

A savoir également que votre capital disponible se reconstitue reserve-d-argentau fur et à mesure de vos versements. Si vous avez fini de verser toutes vos mensualités, vous aurez de nouveau votre capital de départ que vous pourrez utiliser. Attention, il est important de mentionner que ce type de crédit est renouvelable tous les ans par tacite reconduction, donc sans que vous en ayez fait la demande.

Veillez donc à le clôturer si vous n’en avez plus besoin. De même, il faut aussi savoir que les taux d’intérêts dans ce cas peuvent être variables et non pas fixes comme dans le cas du prêt personnel. Vous ne pouvez donc pas savoir avec certitude quel montant vous allez payer à la banque au final pour vous avoir prêté de l’argent.

Le rachat de crédit

rachat-de-creditSi vous êtes dans le cas où vous manquez d’argent car vos mensualités sont trop élevées, que vous avez déjà contracté plusieurs crédits, vous pouvez aussi envisager de faire une demande de rachat de crédit dans le cadre de votre divorce. Vous n’aviez peut-être pas anticipé votre séparation et les coûts peuvent devenir trop important pour vous seul.

Dans ce cas, cette solution peut être intéressante. Tous vos crédits vont ainsi être regroupés en un seul, vous pourrez augmenter la durée de ce dernier, de manière à faire diminuer vos mensualités, pour avoir un somme d’argent supplémentaire disponible chaque mois. Rachat de crédit et divorce sont donc tout à fait possible. Généralement on effectue ce type d’opération pour un ensemble de crédits à la consommation et/ou des crédits immobiliers.

Les autres crédits

credit-achat-voitureVous pouvez aussi envisager de prendre un autre type de crédit dans le cadre de votre divorce, par exemple si votre ex prend la voiture, dans ce cas il vous en faudra une nouvelle et vous ne pouvez peut-être pas vous permettre financièrement cet achat.

Ceci est valable d’ailleurs pour d’autres biens que la voiture. Dans ce cas, vous pouvez opter pour une vente à crédit (que l’on appelle VAC). Bien souvent d’ailleurs les commerçants vous proposent ce type de crédit, qui est le paiement en plusieurs fois (le plus courant étant le paiement en 3 fois).

Mais vous pourrez aussi choisir ce qu’on appelle la location avec option d’achat (LOA) : vous louez le bien tous les mois, puis vous pourrez finir par l’acheter à un coût défini dès le départ, qui vous reviendrait moins cher qu’à l’achat.

Mais attention, dans ce cas, la somme à sortir est en réalité plus importante, on achète souvent plus cher ce que l’on convoite, bien que les sommes à sortir mensuellement aient été moins élevées et aient permis l’achat.

Crédit et divorce : les alternatives

aide-au-demenagementSi vous divorcez et que vous avez besoin d’argent, sachez que vous pouvez trouver d’autres alternatives à un crédit. Entre autre, vous pourrez peut-être prétendre à différentes aides en fonction de votre situation personnelle. Pour ce qui est de la procédure de divorce, vous pouvez peut-être obtenir une aide juridictionnelle. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre ici.

De même, si vous divorcez et que vous devez déménager, sachez qu’il existe des aides au déménagement prévus par différents organismes, qui pourraient vous éviter de contracter un crédit ou vous en octroyer un avec un taux vraiment intéressant de 1%. Si vous voulez connaître les détails de ces aides au déménagement, vous pouvez lire cet autre article.

 

Pour conclure, vous pouvez tout à fait envisager un crédit pour votre divorce. Si vous connaissez le montant exact dont vous avez besoin, dirigez-vous plutôt vers un prêt personnel. Si vous ne savez pas exactement quelles sommes vous aurez à sortir, préférez plutôt le crédit renouvelable. Dans l’optique ou vous avez plusieurs crédits qui vous mettent en difficulté, vous pouvez plutôt envisager le rachat de crédit.

Enfin, si vous voulez acquérir un bien comme une voiture, vous avez les paiements en plusieurs fois (vente à crédit) ou la location avec option d’achat. Dans tous les cas, renseignez-vous bien sur les modalités des crédits que vous envisagez et ne perdez pas de vue que vous pouvez peut-être prétendre à des aides pour votre divorce qui pourront alléger considérablement vos dépenses. Vous pouvez aussi consulter notre article intitulé “comment payer moins cher son divorce”, si le sujet vous intéresse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *