Le rôle d’un avocat dans un divorce

      Aucun commentaire sur Le rôle d’un avocat dans un divorce

Divorcer n’est pas toujours facile, car il s’agit d’une action qui engage toute une procédure juridique. Pour mettre totalement fin aux liens du mariage, du temps et de l’argent sont sacrifiés. Le couple désireux de ne plus vivre une union conjugale fait face à un monde qui pourrait leur être totalement nouveau au cours de la préparation du divorce. Le divorce nécessite alors beaucoup d’investissement et de volonté du côté du demandeur comme du côté de la défense.

Dans le but de permettre à la procédure de bien se passer et à chacun des époux d’avoir une ligne directive claire et concise à suivre, l’avocat joue le rôle du pilier dans le divorce. Divorce Malin vous propose d’aller plus loin sur cette question du rôle d’un avocat dans le divorce.

La première entrée en scène de l’avocat du divorce

Le couple qui désire divorcer doit contacter un avocat dès même l’instant où le demandeur prépare une demande de divorce. Pour un divorce à l’amiable, il n’y aura qu’un seul avocat si les deux parties le souhaitent, ce qui va changer en 2017 puisque deux avocats seront obligatoires. Et pour les divorces contentieux, chacun des époux doit être représenté par un avocat.

Les aspirants au divorce peuvent engager un avocat spécialisé dans le divorce, mais il leur est aussi possible de prendre des avocats en service compétents dans plusieurs domaines.

Lors du premier contact entre le client et l’avocat, il y aura une simple discussion sur l’état de l’affaire à traiter et sur les honoraires de l’avocat. Le client peut également demander plus d’explications à son défendeur sur le rôle d’un avocat dans un divorce. Ce premier instant est décisif dans la définition de l’honoraire de l’avocat alors, il n’y a pas lieu de se brusquer si l’on peut avoir un meilleur tarif ailleurs.

Une fois l’avocat engagé, il commence par aider le demandeur dans la rédaction de la lettre de demande de divorce. Il lui donne les conseils nécessaires pour l’ouverture de la procédure. Ensuite, l’avocat pourrait être tenu de délivrer la demande de divorce à la défense si le demandeur le souhaite. Donc, le rôle d’un avocat dans le divorce peut débuter au moment même où le demandeur se décide à déclencher toute la procédure.

Généralité sur le rôle de l’avocat du divorce

Généralité sur le rôle de l’avocat du divorce

Lorsque l’avocat est engagé, son premier devoir est mieux renseigner le client pour qu’il puisse tout savoir sur les différents types de divorce, sur les différentes étapes à suivre, sur le règlement des conséquences du divorce, etc. Ensuite, il doit conseiller son client sur les meilleures façons de suivre une procédure pour la rendre moins pénible, plus courte et moins onéreuse. Le rôle de l’avocat est donc de permettre aux clients de réaliser le contexte et d’agir en conséquence.

Au cours de la procédure, l’avocat donne des instructions à ses clients sur les papiers à réunir pour le bon déroulement de l’affaire, il se renseigne sur les différentes facettes des causes du divorce pour pouvoir mieux guider le client. De ce fait, l’avocat permet à son client d’être actif tout au long de la procédure pour que le divorce puisse se passer aussi rapidement que possible. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’avoir deux avocats dans un divorce contentieux.

L’importance de l’avocat dans le divorce est également défini par ses actions au cours des audiences et appels. En effet, l’avocat est tenu de plaider pour son client, de faire appel pour lui lors des décisions qui pourraient interférer contre son bon vouloir, il doit également conseiller son client avant de lui faire parler pour que leur cause puisse être gagnante. En bref, l’avocat intervient à la place de son client et le conseille au mieux avant qu’il n’intervienne.

Prendre un avocat du divorce

Certaines personnes qui aspirent au divorce préfèrent engager de suite un avocat spécialisé dans le divorce. La raison de ce choix est assez simple, un tel juriste a de multiples expériences dans le traitement des affaires de divorce et ne peut que permettre au client de résoudre la procédure de la manière la plus effective qui soit. Il est possible pour le demandeur comme pour la défense d’engager chacun de leur côté un juriste spécialisé dans le divorce.

La loi du marché oblige, les aspirants au divorce doivent reconnaître que les honoraires d’un avocat spécialisé pourraient être plus élevés que ceux d’un avocat généraliste. Cependant, le service en voudrait vraiment le tarif, car le juriste spécialisé connaît différents cas en son actif et trouvera toujours les chemins les plus courts pour résoudre chaque similitude de cas. Le principal rôle d’un avocat dans le divorce étant de donner à ses clients une prestation sans faille, le juriste spécialisé figurera dans les meilleures options d’avocats du divorce.

En outre, l’avocat spécialisé n’est pas seulement un conseillé pour ses clients, mais joue également le rôle de l’intervenant compétent dans le tribunal aux affaires familiales. Connu pour son domaine, ce dernier aura effectivement plus de facilité dans le règlement de la procédure que ce soit au niveau des intervenants en interne (juge, greffier, etc.) ou des intervenants en externe (notaires, assureurs, etc.).

 

Les rôles administratifs de l’avocat

Les rôles administratifs de l’avocat

L’avocat est en quelque sorte le rouage de fonctionnement principal dans une procédure de divorce. Au cours de toute l’affaire, il aura quelques rôles administratifs à entreprendre.

En effet, le rôle d’un avocat au cours du divorce peut débuter par la rédaction de la lettre de demande de divorce, suivra ensuite la rédaction des conventions entre les aspirants au divorce et celle de l’assignation.

L’avocat présentera également les conclusions au juge ; ce dossier contient les arguments de l’avocat sur toute la procédure. En outre, dans le divorce, l’avocat sera tenu de transmettre le jugement de la procédure au service d’état civil.

L’avocat pourrait également assurer quelques autres rôles administratifs comme la transmission des ordonnances à leurs clients ou comme la rédaction des meilleures options de règlement des conséquences du divorce aux notaires et aux autres tierces concernés. Les rôles administratifs qui concernent les domaines qui ne sont pas directement liés au tribunal dépendent des honoraires de l’avocat et des conventions qu’ils auraient conclues avec les clients. Dans tous les cas, les avocats sont tenus d’assister les aspirants au divorce dans toutes les facettes de la procédure. Ce rôle devient plus difficile pour les divorces contentieux.

En effet, pour un divorce contentieux, il y aura plus de détails à régler et les attentes entre chaque étape pourraient être plus longues ce qui donne à l’avocat plus de travail. Cependant, pour un divorce à l’amiable, l’avocat fait juste de son mieux pour synchroniser ses devoirs aux rôles de chacun des aspirants au divorce pour permettre à la procédure de bien aboutir.

 

En bref, au cours d’un divorce les avocats ont surtout le rôle de supporter, d’orienter et de conseiller les couples qui divorcent. Au cours de la procédure, les avocats du divorce défendent les clients, ils plaident et interviennent pour leur donner gain de cause et ils peuvent assurer quelques rôles administratifs. Cependant, l’engagement d’avocats spécialisés est toujours conseillé aux aspirants au divorce qui désirent vivre une procédure moins lourde de conséquences. De plus, avec l’intervention d’un juriste spécialisé le divorce se règlera plus rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *