Le top 10 des causes de divorce

      Aucun commentaire sur Le top 10 des causes de divorce

Un divorce, bien qu’on ne l’ait pas forcément souhaité (autrement on ne se marierait pas), a toujours une ou plusieurs causes qui peuvent évoluer avec le temps. Ce sont des éléments que l’on ne contrôle pas toujours et surtout que l’on n’a pas forcément eu le temps de voir venir.

Ces problématiques entraînant le divorce n’étaient pas forcément d’actualité il y a quelques années de cela. Surtout qu’auparavant, cet acte n’était pas très répandu. Divorcer il y a une centaine d’année n’était pas envisageable, d’autant plus lorsque la femme restait à la maison pour élever les enfants, sauf en cas de faits graves comme les violences conjugales…

Faisons le point sur les principales causes de divorces, menant à la séparation d’un couple aujourd’hui.

La cause de divorce principal : l’adultère

causes de divorceDans près de 40% des cas, l’adultère représente le principal motif de séparation des couples mariés. En outre, si l’on décortique ce chiffre, la majorité des relations extraconjugales seraient menée par les hommes.

Ainsi, une plus grosse proportions d’hommes tromperaient leur femme, ce qui mènerait à la séparation du couple. Pour autant, les femmes ne sont pas non plus en dehors de cette cause de divorce puisque environ 15% d’entre-elles avouent avoir eu une liaison avec un autre homme que leur mari.

Il ne faut pas se leurrer, rester en couple est un challenge qu’il faut mener au quotidien et la tentation peut s’avérer assez forte pour certains. C’est une cause de divorce qui n’est pas apparue avec notre société de consommation, même si elle a pu s’accentuer. En outre, il ne faut pas oublier que dans certaines cultures, la polygamie est monnaie courante.

 

Les disputes incessantes et l’égoïsme

Vivre à deux comporte son lot de compromis et de disputes. Seulement lorsque celles-ci dépassent la limite du raisonnable (plusieurs disputes par jour, qui peuvent devenir violentes, notamment verbalement), cela peut prendre des tournures de divorce.

En outre, tout le monde aspire à une certaine tranquillité et une sérénité de l’esprit, ce qui n’est pas déjà facile à obtenir en partie à cause de son milieu professionnel qui peut souvent être source de stress. Mais si l’on ajoute à cela les disputes du couple, la vie peut devenir vite infernale.

De plus, on naît seul, bien que l’on peut avoir un entourage familial solide pour nous épauler et nous sommes tous égoïstes (à plus ou moins haut degré bien entendu). Penser à soi est naturel et l’on peut avoir tendance à oublier l’autre. Ce qui peut s’accentuer lorsque l’on est marié, si l’on à tendance à considérer l’autre comme acquis et à penser que l’on ne lui doit rien. Aussi, l’égoïsme fait partie intégrante des motifs de séparation de couples.

 

L’argent, comme motif de rupture

Bon nombre de couples ne tiennent plus également car l’argent a une place importante dans le couple que l’on ne peut pas négliger et il existe des désaccords à ce sujet. Prenez par exemple rien que le fait d’avoir un compte commun, deux comptes séparés ou un modèle mixte (un compte commun pour les dépenses du ménage et des comptes séparés à côté). Rien que ce thème peut être un désaccord dans un couple, bien que l’on puisse trouver une solution.

En outre, certains reprochent à leur conjoint de dépenser trop d’argent sans compter, de ne pas penser à l’autre dans leurs achats, etc… Il peut y avoir eu aussi un problème du type de perte d’emploi et de chômage abusif, qui aurait duré trop longtemps et pénalisé le ménage. L’argent est une partie du couple, sans ce système de monnaie nous ne pouvons pas vivre et il est certain que c’est une réelle cause de tension pouvant amener à un divorce plus ou moins précocement chez certains, dans 12% des cas de divorce environ.

 

Les enfants

S’ils sont une source de bonheur, les enfants peuvent aussi être un motif de séparation. Elever un enfant ce n’est pas simple et parfois il se peut que l’on n’ait pas mesuré l’engagement que cela demandait au préalable.

Ainsi, bon nombre de couples se séparent suite à une mésentente vis à vis de leur(s) enfant(s) et de l’éducation. Certains fuient le foyer familial parce que c’est trop dur et laissent l’autre se débrouiller avec cette partie éducative. D’autres encore essaient d’imposer leur(s) point(s) de vue sans prendre en considération les pensées et désirs de l’autre en la matière.

 

Les beaux-parents

Il ne faut pas le nier, les beaux-parents peuvent jouer un rôle prépondérant dans l’arrivée d’un divorce. En effet, il n’est pas toujours simple de les supporter, d’autant plus que certains peuvent s’incruster très souvent et donner leurs avis à tout va sur différentes situations du couple.

Certaines personnes, même mariées, n’ont toujours pas coupé le cordon avec leurs parents et il en résulte des conflits. Tout peut aller pour le mieux au départ et très vite se dégrader par la suite.

En outre, la place que peuvent prendre les beaux-parents lorsque l’on a des enfants n’est pas toujours facile à gérer. Certains seront bien trop envahissant, même si avant les enfants ce n’était pas le cas, cela peut changer du tout au tout et amener de réelles tensions dans un couple. Le pourcentage de divorce dû aux beaux-parents restent quand même modéré puisque celui-ci est d’environ 10%, soit à peu près 10 couples sur 100 qui divorcent à cause de leur belle famille.

 

Le travail comme substitut

Le travail, bien qu’il permette de ramener de l’argent au sein du foyer, est aussi une source de divorce, dans moins de 5% des cas. Entre autre, la perte d’un travail peut être source de conflits mais aussi le fait de vivre pour le travail.

Certaines personnes n’arrivent pas à faire la coupure avec leur monde du travail lorsqu’elles sont à la maison, sont carriéristes jusqu’au bout des doigts et rentrent à pas d’heure car elles sont obsédées par le travail qu’elles doivent fournir. Or, dans un couple travail et amour ne font pas forcément bon ménage.

Il arrive donc fréquemment que des ruptures de contrat de mariage arrivent suite au travail. De plus, le travail est aussi source de rencontres et de tentations éventuelles. On y rencontre de nouvelles personnes, avec lesquelles on pourrait avoir plus d’affinité car on partage une grosse partie de notre vie avec elles et qu’on exerce le même métier, etc…

 

L’incompatibilité et les caractères trop différents

Dans environ 15% des cas de divorce, il est fréquent de se rendre compte que finalement on était trop différents et incompatibles. On pourrait croire que l’on se marie en connaissance de cause mais certaines personnes se mettent à changer après le mariage où leurs travers ressortent. On peut ainsi voir des éléments qui jusque là étaient passés inaperçus.

Des choses qui n’avaient pas ou très peu d’importance avant le mariage peuvent aussi devenir plus importantes par la suite, notamment avec l’arrivée d’un enfant. Prenons l’exemple d’une personne (homme ou femme) qui ne participerait pas beaucoup au niveau des tâches ménagères, passerait pas mal de temps à dormir ou à faire autre chose que du travail à la maison pour le bien être du couple. Sans enfant cela peut être pesant mais c’est encore pire après. En effet, on se retrouve avec des tâches supplémentaire que l’on doit toujours assumer seul, ce qui rajoute une goutte qui peut faire déborder le vase et faire que rien n’aille plus. Or, arriver à faire changer le comportement de l’autre n’est pas aisé, surtout s’il a toujours fonctionné comme ça.

Il est aussi possible que des points de divergence avant de se marier n’avaient pas beaucoup d’importance mais qu’ils le soient devenus avec le temps et que l’on ne puisse plus supporter ce genre de situation. Prenons pour exemple les opinions politiques, celles-ci peuvent être radicalement opposées et créer de grosses secousses au sein du couple.

 

La jalousie et les comportements avec abus

L’autre peut s’avérer très étouffant, un défaut qui peut paraître mignon lors des premières années mais peut rapidement tourner au cauchemar, à un tel point que l’on souhaite divorcer. Ce type de problème de comportement abusif a une part assez importante dans les divorces car elle représenterait environ 15% des cas de demande de divorce.

Le problème vient du fait que l’autre n’arrive plus à se contrôler : il peut devenir une véritable glu et ne plus vous lâcher. Entre autre, certains sont capables de suivre tous les moindres faits et gestes de leur partenaire, que ce soit lorsque celui-ci part travailler, faire des courses, etc… on comprend facilement que ce genre de situation puisse vite devenir handicapante.

Or, ce type de comportement relève d’un trouble. Les personnes trop jalouses ou possessives ont souvent un problème à la base qui nécessite une prise en charge par un spécialiste, même si ça n’aboutit pas toujours sur une victoire, il faut aussi que la personne soit consentante pour aller consulter.

Ce type de comportement est belle et bien une cause de divorce, source de disputes grandissantes, en terme de fréquence et généralement d’intensité, au fur et à mesure que le temps passe.

Les mariages trop précoces : cause de divorce reconnue

Les mariages qui se font trop tôt, trop jeunes ou dans la précipitation, par exemple avec moins d’une année de mise en couple, sans vie commune, peuvent être source de divorce prématuré.

En outre, si l’on n’a pas forcément bien pris le temps de connaître l’autre, les défauts viendront après le mariage et il se peut que l’on ne soit pas à même de les supporter. Bien connaître l’autre avant de s’engager pour la vie peut être un prérequis à ne pas négliger lors d’une union maritale.

 

La routine

Bien souvent la routine est le point noir des couples, très redouté par certains. En étant en couple il est fort possible de se laisser aller, de ne plus faire d’effort, de répéter sans cesse les mêmes choses, d’avoir des petites habitudes dont on ne pourrait pas se passer ou difficilement. Ainsi, le moindre écart vis à vis de cette routine pourrait s’avérer fatale.

Par exemple, si on prend un couple qui ne part jamais en vacances car c’est une habitude, le jour où l’un des deux souhaite prendre des vacances, il est possible que l’autre ne veuille pas le suivre pour x ou y raisons, car il a peut-être ses habitudes bien ancrées, qu’il a des cours de sports ou de loisirs qu’il ne veut pas manquer, des animaux dont il doit s’occuper, etc… et si cela se répète à travers le temps, il y a de fortes chances pour que les disputes prennent le pas sur le couple, que l’autre se mette à rencontrer d’autres personnes pour sortir de sa routine…

Le fait même d’être en couple induit une certaine routine, personne ne peut généralement y échapper, le tout serait d’arriver à tempérer et à se modérer, tout en faisant des compromis, même si ce n’est pas toujours facile d’y parvenir.

 

Visionnez cet article sur le top 10 des causes de divorce en vidéo :

Pour plus de détail sur les pourcentages, vous pouvez visiter ce site.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *