Comment payer moins cher son divorce ?

      Aucun commentaire sur Comment payer moins cher son divorce ?

La vie conjugale est un loin d’être un fleuve tranquille et pour des raisons diverses, certains couples estiment que le mieux pour eux est de se séparer. En 2013, le taux de divorce en France était de 52,37 % et ce chiffre est en constante évolution. Selon les circonstances, un divorce peut devenir un long processus pouvant s’étaler sur plusieurs mois, voire des années ; et à la fin lorsqu’il est l’heure de faire les comptes, il peut revenir très cher aux parties concernées.

Pour les personnes fortunées, le coût de la procédure de divorce ne constitue pas un problème, mais qu’en est-il de ceux ayant des revenus modestes ?

Comment faire pour éviter d’être sur la paille le jour du verdict ? Peut-on divorcer gratuitement ou bien sans avocat ? Cet article vous en dira plus sur l’essentiel pour payer moins cher son divorce.

 

La présence d’un avocat est-elle primordiale ?

présence d'un avocat

La réalisation du divorce ne peut se faire sans l’intervention d’un avocat, il est préconisé d’en avoir au moins un. Si la présence d’un avocat ne semble pas vitale dans certains cas, sachez qu’en fait, elle est vivement requise, car il existe des étapes de la procédure où uniquement l’avocat peut agir, notamment pour l’introduction du dossier de divorce auprès du tribunal.

De plus, l’avocat sera votre porte-parole et votre conseiller durant toute la procédure. Son rôle sera de tout faire pour que le verdict final du divorce tourne en votre faveur, vous assurant ainsi les meilleurs avantages possibles lors de la séparation. Par exemple le partage des biens, la garde des enfants, la pension alimentaire, etc. Sa présence peut être salutaire pour vous, car il est un connaisseur et il saura vous conseiller efficacement.

Chaque cabinet d’avocat a ses tarifs et les honoraires de chacun varient selon son standing et sa renommée sur la scène juridique. Les revenus mensuels de chacun ne sont pas les mêmes et il est donc primordial de faire une étude comparative des tarifs proposés par les cabinets d’avocat avant de choisir son défenseur. Cela vous permettra d’en trouver un qui correspond à vos moyens financiers.

 

Comment avoir un avocat gratuit ?

Comment avoir un avocat gratuit

Comme dans différents pays de l’Europe, l’État français a élaboré un système permettant de venir en aide aux personnes n’ayant pas les moyens de se payer un avocat, cela s’appelle : « l’aide juridictionnelle ». Cette aide juridique offre gratuitement un avocat à tous ceux qui en ont besoin pour leur divorce. Cependant, différents critères sont nécessaires pour pouvoir bénéficier de cette assistance étatique.

Dans le cas de la France, l’État exige que tous ceux qui veulent jouir des services gratuits d’un avocat pour leurs divorces doivent être de nationalité française ou au moins, ils doivent avoir résidé depuis plusieurs années en France, prouver que leurs revenus mensuels sont inférieurs ou égaux à 941 €, et certifier qu’aucun contrat d’assurance de protection juridique ne prend en charge les frais du procès.

Pour compléter le dossier, les éléments suivants sont à fournir : une pièce d’identité, une attestation de versement d’allocation par l’État, ainsi que le dernier avis d’imposition ou de non-imposition et les déclarations de ressources. Si vous avez besoin d’assistance, vous pouvez demander de l’aide ou des renseignements à votre Mairie ou les Tribunaux d’instance et les Tribunaux de grande instance ou encore faire des recherches sur internet. En outre, les avocats seront aussi en mesure de répondre à vos questions sur le sujet.

Un avocat pas cher : mythe ou réalité ?

avocat pas cher

Si la demande d’aide juridique n’aboutit pas, ne vous inquiétez pas, car vous pouvez toujours chercher un « avocat pas cher ». Comme cette appellation l’indique, il vous défendra à moindre coût.

Ainsi, si vous voulez faire des économies, n’hésitez pas à chercher des avocats pas chers en consultant votre compagnie d’assurance sur votre contrat de protection juridique. Cela vous aidera à tourner la page beaucoup plus rapidement, car vous aurez déboursé peu.

Une autre astuce, vous pouvez vous renseigner auprès de votre Mairie pour demander l’accès à des bons de consultation. Ils vous permettront d’approcher gratuitement différents avocats pour leur demander conseil. À défaut de trouver l’avocat qui vous convient, vous pourrez vous consoler en vous disant que vous pourrez toujours en changer ; quoique cela reviendrait d’autant plus cher !

Ou encore, renseignez-vous en demandant l’aide d’un proche ayant déjà vécu un divorce. Quelques recherches sur le Web peuvent aussi vous aider à découvrir toutes les offres tarifaires qui s’offrent à vous. Vous pouvez notamment utiliser ce formulaire pour comparer plusieurs devis d’avocats.

Négocier avec son époux et son avocat : comment faire ?

Négocier avec son époux et son avocat

Au cours d’un divorce, les frais juridiques peuvent varier de 3.000 € à 20.000 €, du moins lorsque l’on s’oriente vers un divorce de type conflictuel. Cette somme est conséquente vu la crise actuelle. Donc, certaines personnes se demandent si elles peuvent divorcer gratuitement. La réponse à cette question est : non ! Comme il a été mentionné au départ, un divorce ne peut se faire sans la présence d’un avocat, donc des frais seront toujours à prévoir. Le divorce gratuit n’existe donc pas, mais son coût peut-être considérablement réduit.

Divorcer par consentement mutuel signifie être sur un terrain d’entente avec son conjoint. Sauf si vous souhaitez ralentir votre divorce, ceci est la forme la moins coûteuse de divorce, et bien sûr la plus rapide. En effet dans ce cas de figure les époux se mettent d’accord sur les termes de la séparation d’où un seul avocat, neutre vis-à-vis des protagonistes, et cela peut suffire pour la gestion de l’affaire. De plus, les frais d’avocat seront partagés ce qui allègera les finances de chacun.

La rémunération d’un avocat peut être facturée par heure, par consultation ou par forfait. Dans le cas d’un divorce, choisir la troisième option serait le plus judicieux pour faire des économies, car c’est la moins chère des trois. En effet, en choisissant le forfait, vous fixez avec votre avocat une somme invariable pour toute la durée de la démarche.

 

Pour conclure, avant d’opter pour le divorce, il est nécessaire de se préparer psychologiquement, mais surtout financièrement. Si les frais juridiques peuvent être amoindris, vous aurez toujours à payer une partie de la procédure, comme un avocat par exemple, un élément incontournable pour réaliser le divorce et dont les honoraires peuvent être réglés selon vos moyens. Par ailleurs, même si vous parvenez à vous trouver un avocat gratuit, les frais annexes reviennent toujours aussi chers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *