Comment prévoir efficacement son divorce ?

      Aucun commentaire sur Comment prévoir efficacement son divorce ?

Au moment où l’on doit affronter un divorce, il n’est pas toujours évident de faire face aux procédures qui peuvent s’avérer longues et compliquées, ainsi qu’aux conséquences engendrées par la séparation. En effet, les changements occasionnés par le divorce peuvent être lourds à porter, car ils affectent aussi bien la vie de famille que les biens divers, tout comme le niveau de vie de chaque partie.

Heureusement, il est possible de prévoir efficacement son divorce en élaborant une stratégie, afin de conserver ses intérêts à l’issue de cette procédure. De cette manière, tous les aspects peuvent être étudiés pour sortir gagnant de son divorce, que l’on ait demandé le divorce ou qu’on le subisse.

Les précautions à prendre

Pour divorcer vite

divorce

Si vous désirez vite rompre le lien marital qui vous unie, il vous faudra choisir la voie la plus rapide qui existe. Si tout va bien, en moins d’un an, voire seulement quelques mois, vous pourrez être alors séparé de votre ex-mari ou de votre ex-femme (juridiquement parlant). A savoir qu’il existe en fait différents types de divorces, dont un de type amiable et d’autres de types conflictuels.

C’est le premier cas qu’il vous faudra choisir pour divorcer rapidement. En outre, sachez que divorcer rapidement sur internet est tout à fait faisable. De nombreux avocats vous proposent des devis en ligne, et suivant la complexité des cas, peuvent régler les principaux détails par téléphone ou mail. Bien que certains préfèrent tout de même voir leur client, ce qui peut aussi rassurer sur le sérieux de son avocat.

Dans le cas où vous voudriez en savoir plus sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour divorcer, vous pouvez consulter cet article.

Dans tous les cas

Comme le divorce constitue une procédure assez complexe, où la vie de toute une famille peut être transformée, il est important d’acquérir les avis et la protection d’un expert. De ce fait, l’assistance d’un avocat est vivement conseillée pour gagner à l’issue d’une procédure de divorce.

Effectivement, comme il connait vos droits et vos limites, l’avocat peut étudier efficacement votre dossier et être un élément vital dans votre affaire.

De même, que vous ayez vous-même demandé ce divorce ou que vous ayez été pris au dépourvu, il est toujours recommandé de faire en sorte de préserver vos intérêts en isolant vos finances sans vous détourner de vos obligations communes jusqu’au prononcé du divorce. Vous pouvez par exemple annuler les procurations données à votre conjoint et séparer vos comptes bancaires.

En outre, pour s’attirer les bonnes faveurs du juge et éviter toute sorte de malentendus, il faut se préparer à comparaître à chaque convocation et témoigner d’une conduite irréprochable pendant toute la durée de la procédure. De même, si vous avez une idée précise de ce que vous souhaitez obtenir, collectez d’ores et déjà les documents s’y rapportant, afin de vous permettre de planifier vos offensives.

Dans cette optique vous pouvez, par exemple, réaliser un inventaire des biens pour déterminer les biens dont vous êtes le propriétaire. L’inventaire des biens est un logiciel réalisé par Testamento.fr, la start-up de référence dans le domaine du testament en ligne. Il peut être enregistré chez un notaire et doit, idéalement, être réalisé par chacun des époux.

Anticiper les imprévus…

preparer-divorce

Comme les imprévus ne facilitent pas toujours la situation, il est primordial de savoir les identifier et les contourner dans la mesure du possible. D’abord, il va falloir fixer vos aspirations dès le départ, en mesure provisoire, pour ne pas vous faire devancer. En effet, les mesures provisoires peuvent servir de modèle pour les décisions permanentes une fois le divorce prononcé.

Ensuite, il serait ingénieux de vous demander ce qu’il faut faire si votre conjoint refuse le divorce. Dans un tel cas, il n’y a pas lieu de paniquer, car il suffit que l’un des deux demande le divorce pour que le mariage prenne une tournure de fin. Réciproquement, si vous subissez le divorce, refuser de divorcer est inutile. Par contre, il est possible de se battre pour ses intérêts et faire appel pour son divorce, dans le cas où vous ne seriez pas satisfaits des résultats obtenus.

Par assimilation, si votre conjoint refuse les propositions de mesures provisoires ou permanentes de votre part, il va vous falloir convaincre le juge par le biais des documents que vous aurez déjà constitués. Dans tous les cas, il est important de discuter d’une stratégie avec son avocat, afin de maîtriser la situation, quoi qu’il puisse se produire au cours de la procédure.

Comment maîtriser les négociations ?

negociation

Avant le début de toute négociation, vous pouvez vous inspirer des cas similaires au vôtre pour comparer les caractéristiques des affaires. Cela permet d’avoir une vue plus ou moins approfondie de votre cas et de ce fait, de réfléchir à une approche adéquate. Néanmoins, puisque toutes les situations sont différentes, prendre conseil auprès de son avocat est toujours plus prudent avant de mettre en œuvre sa stratégie.

Si vous êtes en position de force dans l’affaire, vous pouvez exploiter toutes les pistes pouvant vous faire gagner encore plus de terrain, surtout s’il s’agit d’un divorce pour faute. Dans ce cas-là, s’il est possible de prouver toutes les accusations que l’on porte à son conjoint, il devient facile de gagner son procès et défendre ses intérêts, notamment concernant l’attribution des biens, le versement des pensions et la garde des enfants.

Dans le cas contraire, pour une personne en position de faiblesse dans l’affaire, le plus facile à faire est d’accepter de négocier les termes proposés par le conjoint dominant. Si la situation le permet, il est conseillé de mettre les lumières là où vous êtes susceptible d’avoir gain de cause, notamment sur vos conditions financières, vos failles physiques qui vous empêcheraient d’être productif, etc.

 

Nous avons donc vu ensemble sur divorcemalin.com comment prévoir efficacement son divorce. Pour résumer, si vous voulez divorcer vite, mieux vaut miser sur le divorce par consentement mutuel, également appelé divorce à l’amiable, ce qui vous coûtera moins en temps mais aussi en argent. Ensuite, il est important de bien choisir son avocat, de prendre en main ses finances de manière à bien les séparer en amont de la procédure. Il vous sera également nécessaire d’anticiper les imprévus, notamment pour ce qui est des mesures provisoires, ce qu’il se passe en cas de refus du conjoint de divorcer, sur la possibilité de faire appel, etc…

Pour faire avancer votre dossier de manière favorable, vous pouvez envisager de vous documenter sur différentes affaires similaires qui se sont déroulées, de penser à obtenir et conserver des preuves en cas de divorce pour faute, ainsi que de lister les points qui vous octroieraient un avantage. Après tout ceci, vous serez fin prêt à entamer les démarches de la procédure de divorce. Comment faire une demande de divorce ? Il vous suffit de rédiger seul ou avec l’aide de votre avocat une lettre explicitant votre attention de divorcer. Pour plus de renseignements à ce sujet, vous pouvez lire notre article sur la demande de divorce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *