Top 5 des signes d’un divorce

      Aucun commentaire sur Top 5 des signes d’un divorce

signes d'un divorceComment savoir si un couple est en périple ? Parfois on ne le voit pas venir, d’autres fois c’est une évidence. Tout dépend de ce que l’autre laisse paraître en la matière. Pour autant, certains signes ne trompent pas et sont bel et bien annonciateurs d’un divorce plus ou moins imminent.

A l’heure actuelle où les divorces sont plutôt monnaie courante, comment savoir si cela peut être votre cas ou celui de vos proches, ou bien s’il s’agit juste d’une mauvaise passe, c’est ce que nous allons voir à travers cet article.

 

Signes d’un divorce : les disputes quotidiennes

Parmi les causes de divorce les plus importantes (vous pouvez lire cet article à ce sujet), on retrouve les disputes qui peuvent même se dérouler plusieurs fois dans une même journée. Existe-t-il un seuil critique ? Tout dépend de comment le couple fonctionne à la base. Certaines personnes ont besoin de s’exprimer en se criant dessus, pour avoir l’impression que tout va bien, mais ce n’est pas du tout le cas de tout le monde.

De manière générale on va préférer la tranquillité, la zénitude aux disputes sans fin. Ainsi, un couple qui se dispute très souvent n’est généralement pas un bon signe. Pour autant, il peut tout simplement s’agir d’une mauvaise passe. En outre, la fatigue peut parfois nous amener à être moins tolérant (même s’il ne faudrait pas que ça soit le cas), le stress et la pression que l’on peut ressentir au travail peuvent aussi amener à des tensions.

Il existe des solutions pour ne pas mettre en périple son couple si l’on a tendance à ramener ses problèmes professionnels à la maison par exemple, source de conflits indirects. Consulter un spécialiste tel qu’un psychologue peut apaiser les tensions ou bien même un sexologue si le problème n’est pas que d’ordre psychologique.

 

L’arrêt ou une nette diminution des rapports sexuels

Les rapports sexuels représentent un moyen de partage qu’il ne faut pas négliger. Certes des fois il arrive que nous puissions ne pas être très motivé(e)s à la tâche, que l’on soit un homme ou une femme. Entre autre, l’excuse « j’ai mal à la tête » peut avoir sa place mais pas de manière trop répétitive.

Une moyenne d’un rapport par semaine après plusieurs années de vie commune peut paraître légitime mais plus on espace cette fréquence et moins on est motivé pour recommencer. Aussi, ne plus avoir de rapports depuis des mois fait parti des signes de divorce à ne pas négliger. Il est normale que l’on puisse avoir des rapports étroits avec son conjoint. Ca l’est moins si l’attirance n’y est plus et que l’on ne ressent plus l’envie de partager avec l’autre.

 

Ne plus dormir dans le même lit

Les couples qui ne dorment plus dans le même lit et par la même occasion limitent la fréquence de leurs rapports sexuels ont généralement des soucis à se faire quant à la durée de leur lien matrimonial.

Dormir dans son propre lit, tout seul, peut être tentant surtout lorsque l’autre ronfle ou bouge sans arrêt, nous prend la couette… mais il ne faut pas oublier que cela nous éloigne de l’autre. On s’habitue à être seul et ce moment de solitude pourrait bien prendre le pas par la suite sur les moments partagés à deux.

 

Les sorties en solo

Parmi les signes d’un divorce imminent on peut aussi citer les sorties en solo, où l’autre reste à la maison pendant que son conjoint est en vadrouille. En outre, si l’autre commence à rentrer à pas d’heures, sans se justifier et que cela finit souvent par des disputes, il y a de quoi s’inquiéter. N’oublions pas que l’adultère est la cause n°1 de divorce.

On peut avoir besoin d’air, cela peut se comprendre bien entendu, mais toujours dans une certaine limite. Si cela fait des semaines voir des mois que cela dure ce n’est généralement pas bon signe.

 

Le travail comme refuge

Il arrive aussi que l’autre passe tout son temps au travail, ou du moins que cela soit l’excuse qu’il donne lorsqu’il rentre plus tard que d’habitude, répond à des coups de fils tardifs… Bon nombre de divorce ont aussi eu lieu car des individus étaient trop présents au niveau de leur travail, négligeant ainsi leur vie de famille.

On peut être amené à vouloir fuir son milieu familial et si l’on commence à se sentir mieux à son travail que dans son petit cocon familial c’est que certaines choses ne vont plus. Le divorce n’est jamais très loin dans ce genre de situation.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *